Piratage – Les échanges coréens prennent leurs responsabilités

0
166

Les bourses de cryptographie coréennes mettent à jour leurs conditions de vente pour accepter leur responsabilité face au piratage

Lire aussi : La plateforme d’échange crypto Bithumb piratée… 13 millions de dollars!

Un certain nombre d’échange de crypto-monnaie sud-coréens ont été contraints de mettre à jour leurs conditions générales afin d’assumer leurs responsabilité lors d’attaques pirates et d’autre problèmes de service potentiels.

Selon un rapport de l’agence de presse Yonhap, l’organisme de surveillance antitrust de la Corée du Sud, la Commission du commerce équitable, a déclaré lundi que cinq échanges au total avaient opéré le changement après avoir émis une recommandation corrective.

Bithumb, un échange qui a été piraté deux fois en un an, est inclus dans les cinq échanges, indique le rapport. En juin dernier , la plate-forme avait perdu environ 31 millions de dollars de crypto-devises et, en mai 2019, un éventuel délit d’initié avait entraîné la disparition d’ environ 20 millions de dollars des avoirs en XRP et en EOS de la société.

Auparavant, les conditions de la bourse déclaraient qu’elles ne dédommageraient pas les utilisateurs si elle n’était pas présumée avoir fait preuve de négligence volontaire ou grave.

Après 2018, Bithumb s’est engagé à rembourser les utilisateurs ayant perdu leur cryptos lors d’un piratage géant, malgré ses conditions d’utilisation.

En janvier, un tiers seulement des échanges de crypto-monnaie contrôlés ont été soumis à un audit complet de la sécurité du gouvernement.

À ce moment-là, plusieurs agences gouvernementales ont inspecté 21 échanges cryptographiques au total de septembre à décembre 2018, examinant 85 aspects de sécurité différents. Cependant, seuls 7 – Upbit, Bithumb, Gopax, Korbit, Coinone, Hanbitco et Huobi Korea – ont réussi tous les tests.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here