Le géant chinois de l’Internet Tencent va lancer une équipe de recherche sur la monnaie numérique

0
156

Tencent, le géant chinois de l’internet et propriétaire de WeChat, constituerait une équipe pour explorer de nouveaux cas d’utilisation possibles pour les crypto-monnaies.

Lire aussi : Chine: 2,8 milliards pour les petites entreprises utilisant la Blockchain

Selon des rapports des médias chinois, Tencent a publié un avis interne informant les employés qu’il cherchait quelqu’un pour diriger une nouvelle unité de recherche sur les crypto-monnaies, qui fera partie de l’aile financière de l’entreprise.

La nouvelle équipe examinera comment utiliser les devises numériques dans sa plate-forme de paiement et explorera d’autres applications commerciales possibles. Elle examinera également comment les crypto-monnaies pourraient être utilisées dans les systemes réglementaires existants et futurs.

L’équipe de recherche soutiendrait les initiatives gouvernementales dans la région. La Banque populaire de Chine (PBOC) considére en effet Tencent comme un émetteur potentiel pour le yuan numérique en cours de développement, selon des rapports publiés dans Quartz et CNBC . Les rapports suggèrent que la nouvelle unité de Tencent travaillera au développement du plan pilote de monnaie numérique du gouvernement dans la ville de Shenzhen.

Tencent n’a pas nié ces informations, mais n’a pas non plus fourni d’informations supplémentaires sur l’unité de recherche ni répondu aux demandes de commentaires des médias chinois. Il n’est pas clair si l’équipe envisagerait également de créer une nouvelle crypto-monnaie ou de se concentrer sur la prise en charge des applications pour le nouveau yuan numérique.

WeChat Pay de Tencent est l’un des plus grands processeurs de paiement au monde, représentant près de 40% de l’industrie chinoise des paiements mobiles de plusieurs milliards de dollars. Plus de 900 millions de personnes ont utilisé WeChat Pay en 2017, selon Business Insider.

Bien que très populaire en Chine, WeChat Pay n’est disponible que dans une poignée d’autres pays. La plate-forme de paiement étend sa portée aux pays participant à l’initiative Belt and Road du gouvernement chinois, mais a néanmoins subi des revers. Le gouvernement népalais a interdit WeChat Pay et AliPay au début de cette année pour ne pas s’être inscrit auprès du régulateur financier du pays.

Tencent a précédemment déclaré que le projet Libra de Facebook pourrait présenter un risque sérieux pour WeChat Pay alors qu’il se développe en dehors de la Chine. Le gouvernement chinois serait également inquiet de le voir devenir une alternative privée à sa propre initiative de yuan numérique. Un haut responsable a confirmé mardi que la Chine élargirait la portée de la plateforme de paiements pilotes transfrontaliers de la blockchain.

Tencent a un intérêt actif et de longue date pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Le geant chinois a publié un livre blanc en 2017 décrivant une plate-forme offrant des services de blockchain, y compris la gestion des actifs numériques et la vérification d’identité.

En octobre, la société a annoncé qu’elle ouvrirait une banque virtuelle pour fournir des services financiers tirant parti de la technologie de la blockchain. Ce mois-ci, sa banque numérique existante, WeBank, est devenue le premier fournisseur d’infrastructure technique pour le réseau national de blockchain chinois.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here