Chine: 2,8 milliards pour les petites entreprises utilisant la Blockchain

0
262

Bank of China, l’une des quatre principales banques commerciales en Chine, a émis 20 milliards de yuans (2,8 milliards de dollars) d’obligations à base de blockchain destinées aux petites et micro-entreprises dotées de leurs propres plateformes.

Lire aussi : La saison des pluies s’achève en Chine

La banque a annoncé vendredi avoir finalisé la fixation du prix et l’émission des obligations pour la première période de la semaine et que l’obligation de deux ans sera commercialisée avec un coupon de 3,25%, selon un communiqué . La banque a pour objectif de lever des fonds pour soutenir ces entreprises.

« Nous avons utilisé notre propre système d’émission d’obligations basé sur la blockchain dans ce processus », a déclaré la banque dans le communiqué. «Il s’agit également du premier système de grand livre d’émission d’obligations basé sur la blockchain dans le pays.»

« Nous avons utilisé notre propre système d’émission d’obligations basé sur la blockchain dans ce processus »

La banque a utilisé son propre système de blockchain pour émettre des certificats numériques prouvant la propriété, former des groupes de souscripteurs et documenter la preuve des transactions.

L’émission d’obligations fait partie des efforts du pays pour soutenir les entrepreneurs avec un accès plus efficace au capital. En septembre, la banque avait prêté 404 milliards de yuans (57,7 milliards de dollars) à plus de 410 000 petites et micro-entreprises, a indiqué la banque.

Le financement des petites et moyennes entreprises (PME) a ​​été l’un des principaux cas d’utilisation de la blockchain pour les banques et les sociétés de services financiers en Chine.

La Banque industrielle et de commerce de Chine (ICBC), la plus grande banque d’actifs au monde, a commencé à offrir des services d’affacturage (transactions dans lesquelles une entreprise vend des comptes clients à un tiers avec une remise en échange d’un paiement immédiat en espèces) aux PME sur leur plateforme blockchain en février 2018.

Ant Financial, la branche fintech du géant de la technologie Alibaba, a annoncé qu’elle lancerait sa propre plateforme de blockchain pour fournir aux PME des services financiers plus fiables dans trois mois.

Au-delà de la Chine, le géant bancaire espagnol Santander a émis 20 millions de dollars d’obligations qui se négocient sur Ethereum en septembre dans le but d’accélérer le processus d’émission d’obligations.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here