L’Iran, la Turquie et la Malaisie discutent de la création d’une crypto-monnaie musulmane unifiée

0
201

Lors d’un sommet auquel ont assisté des dirigeants de pays musulmans, dont la Malaisie, la Turquie, l’Iran, le Qatar et l’Indonésie, le président iranien a proposé de créer une crypto-monnaie musulmane pour réduire la dépendance à l’égard du dollar américain. Le Premier ministre malaisien soutient l’idée d’une crypto-monnaie unifiée pour les pays musulmans.

Lire aussi : OneGram, une crypto-monnaie soutenue par les finances islamiques

Crypto-monnaie musulmane unifiée

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad, le président iranien Hassan Rouhani et le président turc Recep Tayyip Erdogan ont discuté jeudi de la perspective de créer une crypto-monnaie unifiée pour les pays musulmans. La discussion a eu lieu lors du «Sommet de Kuala Lumpur 2019», un événement de quatre jours qui a commencé mercredi.

Des dirigeants de pays comme la Malaisie, la Turquie, l’Iran, le Qatar et l’Indonésie ont assisté au sommet. Ils visent à «discuter et trouver de nouvelles solutions aux problèmes auxquels le monde musulman est confronté ainsi qu’à améliorer le bien-être des musulmans et des pays musulmans en général», décrit le site officiel du cabinet du Premier ministre de Malaisie.

Photo de groupe des dirigeants au sommet de Kuala Lumpur 2019

Les dirigeants de la Malaisie, de la Turquie et de l’Iran ont pris la parole jeudi lors d’une table ronde au cours de laquelle le sujet de la crypto-monnaie a été discuté, a rapporté l’Associated Press, ajoutant:

Rouhani a proposé un financement islamique avec les pays musulmans négociant en devises locales et la création d’une crypto-monnaie musulmane pour réduire la dépendance au dollar américain et résister aux effets des fluctuations du marché.

Il a également exhorté les nations musulmanes « à approfondir leur coopération financière et commerciale pour lutter contre ce qu’il a qualifié d’hégémonie économique américaine », a indiqué le journal. « Le monde musulman devrait concevoir des mesures pour se sauver de la domination du dollar américain et du régime financier américain », aurait-il déclaré. Les États-Unis ont actuellement des sanctions contre l’Iran. De plus, un comité sénatorial a approuvé un projet de loi la semaine dernière pour imposer des sanctions à la Turquie.

Le président iranien Hassan Rouhani

Rouhani a également expliqué comment la montée de l’extrémisme, associée à d’autres défis tels que la faiblesse de la gouvernance, la pauvreté et la corruption, menacent la souveraineté et ouvrent la voie à l’ingérence occidentale en Syrie, au Yémen, en Afghanistan et dans d’autres pays musulmans.

Réponse du Premier ministre malaisien à la proposition de cryptographie musulmane

Après la table ronde, le Premier ministre malaisien a été interrogé par les médias sur sa réponse à la suggestion de Rouhani d’une crypto-monnaie musulmane unifiée. Selon Bernama, l’agence de presse du gouvernement malaisien a declaré:

Le Premier ministre Tun Dr Mahathir est ouvert à l’idée d’une crypto-monnaie unifiée pour les pays musulmans.

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad

« C’est la première fois que nous entendons l’Iran et la Turquie dire que si nous n’avions pas de dollars américains, nous pourrions utiliser notre propre monnaie ou une monnaie commune que nous (les pays musulmans) pourions créer si nous sommes d’accord « , a déclaré le premier ministre. « La Malaisie a évoqué l’idée d’une monnaie commune pour les nations islamiques il y a longtemps, mais les grandes puissances se sont alors opposées à cette proposition… C’est parce que lorsque leurs monnaies sont utilisées par d’autres, cela leur donne une force supplémentaire « , a-t-il expliqué. Le Premier ministre a ajouté que la Malaisie est prête à travailler avec l’Iran et la Turquie dans les domaines technologiques, car elle est beaucoup plus avancée dans ces domaines que les autres pays musulmans.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here