La Deutsche Bank rejoint le réseau de paiement crypté de JPMorgan

0
125
deutsche bank

L’initiative de paiement basée sur la blockchain de JPMorgan a ajouté la Deutsche Bank comme l’un de ses derniers membres.

Lire aussi : La banque centrale néerlandaise se prépare à réglementer le secteur de la crypto

Cet ajout porte à 320 le nombre total de banques inscrites au réseau d’information interbancaire (IIN), selon un rapport publié par le Financial Times dimanche.

Annoncé en octobre 2017, IIN est basé sur Quorum , le réseau blockchain basé sur de l’éthereum développé par le géant du secteur bancaire, et utilise un stablecoin surnommé JPM Coin. JPMorgan a déclaré à l’époque que la plateforme réduirait le temps et les coûts nécessaires à la résolution des retards de paiements interbancaires.

IIN a vu le début des essais de transfert de fonds avec les banques clientes de JPMorgan en juin.

Selon le rapport FT, la plupart des banques membres utilisent JPMorgan pour traiter les paiements en USD. Deutsche Bank se classe cependant au premier rang mondial pour la compensation des paiements en euros.

Takis Georgakopoulos, directeur général des services de trésorerie chez JPMorgan, a déclaré au journal que, dans la mesure où l’IIN aurait «de très grandes limites naturelles» si les membres de l’IIN étaient uniquement issus du portefeuille de clients de la banque, l’ajout de Deutsche Bank « va nous aider conduire vers l’ubiquité. »

Deutsche Bank se classe cependant au premier rang mondial pour la compensation des paiements en euros.

IIN améliore l’efficacité en écrivant toutes les données sur les paiements dans un grand livre partagé, ce qui permet de résoudre les paiements problématiques plus rapidement et avec moins de processus manuels, a déclaré Ole Matthiessen, responsable mondial de la gestion de trésorerie chez Deutsche Bank.

Comme sa banque a récemment réduit ses activités de banque d’investissement et s’appuie désormais davantage sur les transactions bancaires, il a déclaré que rejoindre l’IIN était «une étape importante» qui réduirait les coûts de la Deutsche et lui permettrait également d’offrir de meilleurs services à ses clients.

Matthiessen a ajouté que le projet d’IIN de compter 400 membres d’ici à fin 2019 est sur la bonne voie et que d’autres membres importants du secteur bancaire devraient être annoncés très bientôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here