Une brève revue des messages cachés de la Blockchain

0
438

Les gens ont caché des messages dans la blockchain du bitcoin depuis que le bloc de genèse a été extrait. Alors que la plupart ne sont pas aussi célèbres que le titre du Times qu’a integré Satoshi le 3 janvier 2009, chacun vivra aussi longtemps que bitcoin, ce qui témoigne de l’obsession de l’humanité pour la stéganographie, le spam et les propositions de mariage peu orthodoxes.

La Blockchain Bitcoin est criblée de messages

Il y a six façons de coder les messages dans la chaîne de blocs bitcoin, en utilisant des champs tels que le paramètre coinbase et OP_RETURN. Au fil des ans, chacun d’entre eux a été utilisé pour encoder des messages cryptés, certains frivoles, certains pratiques, et certains extrêmement douteux. Par exemple, les mineurs bitcoin ont utilisé cette capacité pour signaler la prise en charge de changements de protocole tels que l’acceptation de Segwit.

Le message de satoshi, qui a tout déclenché

Vous n’avez pas à utiliser un mineur Bitcoin pour encoder vos propres messages dans la blockchain pour l’éternité – ou aussi longtemps que l’humanité existera, car même si le Bitcoin devait mourir de façon inconcevable, des copies de la Blockchain resteraient. Avec plus de 100 000 sauvegardes distribuées dans le monde, quelqu’un est obligé de conserver une copie. Il y a des guides détaillés pour encoder vos propres messages dans la blockchain. Alternativement, pour ceux qui ne savourent pas la mise en place d’un client Bitcoin Core, Eternity Wall fait tout son possible pour livrer des « messages qui dureront éternellement ». Il promet «Même si ce site tombe en panne ou disparaît, votre message est garanti pour perdurer [dans le blockchain bitcoin] pour les générations à venir. »

Messages mémorables enterrés dans la Blockchain

Comme Nic Carter l’a récemment souligné, il y a au moins six propositions de mariage incorporées dans la blockchain bitcoin. Conformément à la tradition, tous semblent avoir été postés par des hommes. Aucune information quant au serieux et à la decouverte de ces propositions peu communes par les interessés. Ces demandes – ainsi que tous les autres messages – peuvent être trouvés simplement en tapant le mot-clé ou l’expression désirée dans l’explorateur Blockchain de Blockchair.

demandes de mariage enfermées dans la blockchain

De façon prévisible, ajouter des blasphèmes à la blockchain s’est avéré plus populaire que les propositions de mariage. Le N-word (Nigger » mot extrêmement tabou aux Etats-Unis ndlr.) est apparu plus de 60 fois à ce jour, dont la plupart font surface dans la blockchain bitcoin cash pour une raison quelconque. Le mot F**k apparaît plus de 1000 fois, autour du même nombre de fois que « Satoshi ». Par défaut, les messages codés dans la blockchain ne se détachent pas – l’œil humain n’est pas programmé pour décoder hexadécimal – mais un certain nombre d’outils et de projets ont été développés pour dissiper les mystères qui se trouvent dans le registre bitcoin.

Messages des Mines

Une agence de design de Floride a créé une système interactif pour décoder les messages blockchain et leur donner vie. Les messages des Mines révèlent les « poèmes cryptiques, art ASCII, signatures, éloges et plus qui constituent une mauvaise utilisation créative du protocole de transaction Bitcoin, une forme de graffiti numérique … artéfacts culturels ancrés dans l’une des technologies numériques les plus contemporaines. « 

L’art Ascii révélé par les Messages des Mines

Les graffitis du monde réel s’estompent avec le temps. Mais sur la blockchain, chaque inscription, aussi profonde soit-elle, politique ou brutale, reste pour toujours, libre de toute censure, tout comme le bitcoin était fait pour être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here