L’UNICEF lance un fonds de crypto-monnaie pour soutenir la technologie Open Source

0
46

L’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, a lancé un fonds cryptographique destiné à recevoir, détenir et distribuer des dons de bitcoins et d’éther dans le but de soutenir les technologies Open Source (à code source ouvert ndlr.) destinées aux enfants du monde entier.

Lire aussi: Le directeur de FinCEN rappelle aux casinos les exigences de conformité en matière de cryptomonnaie

L’UNICEF a annoncé mercredi dans une première pour les organisations des Nations Unies que le Fonds pour les crypto-devises recevrait des contributions en crypto-monnaie et des subventions dans la même devise numérique.

L’organisation a ajouté que les premières contributions au Fonds de l’UNICEF pour les crypto-devises provenaient de la fondation Ethereum et «bénéficieront à trois bénéficiaires du Fonds d’innovation de l’UNICEF».

Prescrypto, Atix Labs et Utopixar seront au nombre des trois premiers bénéficiaires des subventions. Ils se concentreront sur les domaines suivants: «suivi des prescriptions, jumelage des investisseurs avec ceux qui ont besoin de financement, jetons et engagement communautaires».

Aya Miyaguchi, directrice exécutive de la Fondation Ethereum, a déclaré dans un discours prononcé devant la DevCon que 100 éther, d’une valeur d’environ 18 000 dollars US au prix actuel, avaient été envoyés à l’UNICEF via le nouveau partenariat.

«C’est une initiative nouvelle et passionnante pour l’UNICEF», a déclaré la Directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore. «Si l’économie et les monnaies numériques ont le potentiel de façonner la vie des générations futures, il est important que nous explorions les opportunités qu’elles offrent. ”

«Avec l’UNICEF, nous agissons avec le Fonds Crypto pour améliorer l’accès aux besoins, droits et ressources de base», a déclaré Miyaguchi.

Le Fonds de crypto-monnaie de l’UNICEF est la dernière tentative de l’agence des Nations Unies pour l’enfance d’adopter la technologie de la chaîne de blocs pour atteindre son objectif plus large. Plus tôt cette année, le gouvernement du Kirghizistan était en pourparlers pour utiliser la blockchain pour fournir un accès Internet aux écoles du pays via la soi-disant initiative Project Connect .

En décembre dernier, l’UNICEF avait annoncé l’investissement de 100 000 USD dans six start-up de la blockchain pour résoudre les problèmes mondiaux, allant de la transparence des prestations de soins de santé à la gestion des finances et des ressources.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here