Le directeur de FinCEN rappelle aux casinos les exigences de conformité en matière de cryptomonnaie

0
64

Le directeur du Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) a déclaré que le secteur des casinos devait faire preuve de la plus grande vigilance en matière de signalement d’activités suspectes liées aux devises numériques.

Lire aussi: Chine : Piratage de crytpo parrainé par l’État

S’exprimant lors d’une conférence sur la lutte contre le blanchiment d’argent à Las Vegas le 13 août, le directeur du FinCEN, Kenneth Blanco, a déclaré que l’agence n’avait pas reçu le nombre de rapports d’activité suspects attendus.

« Il y a une idée fausse selon laquelle, juste parce que FinCEN n’a pas publiquement pris de mesures coercitives contre un casino ou un cercle de jeu depuis l’année dernière, FinCEN n’examinerai plus ce secteur financier », a déclaré Blanco. « Laissez-moi vous assurer que ce n’est pas le cas. »

Selon les directives réglementaires publiées en mai, les casinos et cercles de jeux sont soummis à l’obligation d’envoyer des «signaux d’alerte» qui signalent des cas potentiels de blanchiment d’argent, de fraude aux sanctions et d’autres fins de financement illicites» utilisant des cryptomonnaies si il en detectent.

Cela tient compte du fait que les casinos sont la cible d’escroqueries par des logiciels malveillants et de «stratagèmes de compromission de la messagerie électronique professionnelle».

« Les casinos devraient déposer des DAS (rapports d’activité suspecte) lorsqu’ils rencontrent une activité [en monnaie virtuelle convertible] suspecte et tout événement cybernétique qui affecte, facilite ou effectue des transactions », a-t-il déclaré.

De plus, les casinos doivent définir des politiques, procédures, contrôles internes et évaluations des risques liés aux actifs cryptographiques.

« Nous connaissons le type d’informations importantes que les casinos peuvent développer sur les clients des jeux. Cette information est extraordinaire et pertinente », a-t-il déclaré.

Kenneth espère que les casinos créeront une «culture de la conformité» dans le cadre de laquelle des entités distinctes échangent des informations entre elles et avec les autorités compétentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here