- Annonce sponsorisée -

La Chine veut bannir totalement le Bitcoin

Le mois de mai a été celui des surprises venant de la Chine. Le gouvernement a en effet fait une annonce inquiétante pour la doyenne des cryptomonnaies, qui laissait présager une volonté de bannir totalement le bitcoin (BTC). Cela concerne plus précisément le minage et le trading de BTC. La principale raison serait le maintien de la stabilité financière du pays. Cependant, l’empire du Milieu évoque aussi un autre motif, cette fois plus écologique.

Le Bitcoin menace-t-il l’économie du pays ? 

En ce qui concerne la sécurité financière du pays, Xi Jinping, le président de la Chine, soupçonne le Bitcoin de présenter des risques bien réels. En effet, la crypto-devise serait, selon lui, un moyen d’échange propice aux activités illicites. La vente de drogues sur le dark web et le blanchiment d’argent en sont des exemples terrifiants légitimant le fait de bannir totalement le bitcoin.

Cette sécurité économique et finance de l’empire du Milieu en tête des priorités sert à préserver l’intérêt général, au détriment des gains potentiels individuels.

Une menace qui va au-delà des frontières chinoises

Les USA se méfient également des monnaies numériques. Ils rejoignent l’idée de la Chine selon laquelle elles favoriseraient les pratiques illégales. Ainsi, afin de freiner les activités dangereuses, le département du Trésor US a pris une mesure drastique. Cette dernière impose à toutes les entreprises de déclarer toute transaction cryptographique d’une valeur de plus de 10 000 dollars.

- Votre pub ici -

« La crypto-monnaie pose déjà un problème de détection important en facilitant les activités illégales au sens large, y compris l’évasion fiscale. » – Déclaration de l’Internal Revenue Service (IRS) américain

Pourtant, selon une étude menée par Michael Morell, ancien directeur adjoint de la CIA, moins de 0,5 % des transactions effectuées sur Bitcoin seulement serait à caractère illégal.

Le minage de BTC, consommateur de trop d’énergie

La Commission Nationale du Développement et de la Réforme (CNDR), la principale autorité de planification économique chinoise, a mis en place un projet consistant à encadrer, voire limiter/interdire entièrement les activités à caractère industriel. La CNDR a publié une liste des activités concernées le 8 avril.

- Le magazine crypto -

Comme on pouvait s’y attendre, le minage de bitcoins est répertorié dedans. Le roi des cryptomonnaies est effectivement jugé « incompatible avec les lois et règlementations en vigueur ou insuffisamment sûres ou trop polluantes et gaspillant des ressources ».

Lire aussi : Est-il possible de rendre la crypto durable ?

Selon certaines analyses, l’ensemble de l’énergie utilisé par les mineurs dans le cadre de leurs activités répondrait au besoin en électricité de 2,26 millions de ménages américains. Voilà qui soutient la décision du président Xi Jinping pour bannir totalement le Bitcoin.

Pour l’heure, la Chine est le premier acteur mondial en ce qui concerne le minage des actifs numériques. Effectivement, entre 70 et 80 % des minages de devises numériques dans le globe sont effectués sur le territoire chinois. En plus, ce pays est le plus grand fabricant de matériel destiné au minage. Par conséquent, si les dirigeants de la Chine s’exécutent afin de bannir totalement le Bitcoin, celui-ci aura du mal à se redresser.

- Annonce sponsorisée -

Articles connexes

Suivez-nous!

312FansLike
0FollowersFollow

Ledger Nano X - The secure hardware wallet

Téléchargez la revue mensuelle

Les Cours en live

Les derniers articles

Devenir Membre

Devenez membre Le Blog du coin et découvrez les meilleurs conseils placements du moment, les partenaires idéales a votre réussite et les dernières actualités Crypto avant tous le monde.