le Japon attire les mineurs avec son énergie renouvelable abondante

0
436
mineur ecolo bitcoin leblogducoin

Le gouvernement d’une ville japonaise connue pour son énergie renouvelable et ses basses températures en hiver attire les mineurs de cryptomonnaie à utiliser son électricité propre. Une société a déjà annoncé qu’elle ouvrirait «le premier centre minier japonais basé sur l’énergie propre» dans la ville pour exploiter 10 crypto-monnaies, dont le bitcoin.

Kazuno, la ville japonaise attirant les mineurs

La ville japonaise de Kazuno tente d’attirer les entreprises à utiliser son énergie renouvelable. Située dans la préfecture d’Akita, une préfecture montagneuse du nord de l’île principale du Japon, la ville compte environ 32.000 habitants.

La ville de Kazuno a également un climat continental humide avec de fortes chutes de neige en hiver. « La température annuelle moyenne de la ville de Kazuno est faible, ce qui contribue probablement à améliorer les effets d’épuisement et de refroidissement de la chaleur pour faire face à la chaleur générée par les ordinateurs pour l’exploitation minière », a rapporté le journal Japan Today.

Le gouvernement de la ville de Kazuno a invité les entreprises à utiliser de l’électricité propre et renouvelable. La ville en a en abondance: énergies géothermiques, hydroélectriques et éoliennes… et son taux d’autosuffisance en électricité dépasse 300%!

Lancement d’un centre minier dans la ville de Kazuno

La Miner Garage Co. Ltd basée à Tokyo, qui exploite une entreprise de minage de monnaies numériques telles que le bitcoin, a récemment annoncé qu’elle avait été certifiée et invitée à opérer dans la ville de Kazuno.

«Avec l’aide de la ville, et en utilisant les ressources naturelles de la ville en énergie propre, Miner Garage ouvrira et exploitera le premier centre minier japonais basé sur l’énergie propre en décembre 2017», a déclaré son président Takuya Omata. Avec de telles ressources naturelles, la société estime que «l’exploitation minière au Japon est très possible et peut rivaliser avec de nombreuses sociétés minières étrangères».

Pour le lancement à la mi-décembre du centre minier de Miner Garage, l’agence de presse a détaillé:

Au centre minier, 600 ordinateurs seront installés au début, et on s’attend à ce qu’ils réalisent une activité minière d’une valeur d’environ 300 millions de yens par an en traitant environ 10 types de monnaies virtuelles comme le bitcoin.

Miner Garage va créer des emplois localement et former des ingénieurs blockchain. La société négocie actuellement avec Tohoku Electric Power Co Inc pour l’achat d’énergie renouvelable.

Changement du paysage minier au Japon

Le coût de l’électricité a été un obstacle aux opérations minières au Japon. Pour tenter de résoudre le problème, deux fournisseurs d’énergie différents proposent déjà de l’électricité à faible coût visant à réduire les coûts miniers.

Le fournisseur d’énergie renouvelable japonais Looop a annoncé plus tôt ce mois-ci le lancement de sa propre offre d’électricité à faible coût pour les mineurs. « Le coût élevé de l’électricité est un goulot d’étranglement au Japon, ce qui rend difficile la pénétration du secteur minier », a déclaré à l’époque le directeur et président de Looop, Shoichiro Nakamura. En outre, un autre fournisseur d’énergie japonais, Remixpoint, offre également de l’électricité à prix réduit pour les mineurs.

Pendant ce temps, trois grands conglomérats japonais, GMO, DMM et SBI Group, ont déjà annoncé leurs plans pour démarrer des opérations minières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here