Trump et la Réserve fédérale «gardent un œil sur Bitcoin»

0
801

Le gouvernement américain est très conscient des crypto-monnaies et de la montée du bitcoin. Cette semaine, les autorités américaines de plusieurs agences telles que l’IRS, la Réserve fédérale et le secrétaire de presse du président Trump ont toutes expliqué qu’elles surveillaient les crypto-monnaies et la popularité récente de Bitcoin.

Les agences gouvernementales américaines prêtent attention à la montée de Bitcoin

Les Bitcoineurs américains auront surement du pain sur la planche pour défendre leur monnaie virtuelle, car plusieurs agences gouvernementales se penchent sur l’utilisation des crypto-monnaies et certains officiels semblent quelque peu cyniques. Par exemple, l’Internal Revenue Service (l’IRS, l’equivalent de notre Direction générale des impôts) du pays a été autorisé par un juge fédéral à examiner les comptes Coinbase pour les personnes qui ont effectué des transactions de 20 000 $ ou plus à compter de la période 2013-2016. Puis quelques jours plus tard, la Réserve fédérale a révélé qu’elle envisageait sa propre monnaie numérique, mais le lancement de l’idée est une histoire différente. Le président de la branche de la Fed à New York, William Dudley, a expliqué qu’il pensait que le bitcoin et les crypto-monnaies étaient «plus une activité spéculative».

Bitcoin est «surveillé» par notre équipe

bitcoin

À la suite des déclarations de l’exécutif de la Fed de New York le 30 novembre, la secrétaire de presse du président Trump, Sarah Sanders, a brièvement discuté du bitcoin lors du point presse de la Maison Blanche. Un journaliste a demandé à Sanders si le président suivait ou non les crypto-monnaies « en particulier la grande envolée du bitcoin. »

« A-t-il une opinion à ce sujet et estime-t-il que c’est quelque chose qui doit être réglementé? », a demandé le journaliste. Le porte-parole de presse Sanders a expliqué que le gouvernement surveille le Bitcoin.

La situation du Bitcoin est quelque chose qui est «surveillé» par notre équipe – et Homeland Security est impliqué dans cette tache. Je sais que c’est quelque chose qu’il [Trump] surveille – Et nous vous tiendrons au courant quand nous aurons quelque chose à ajouter.

Les membres de la Réserve fédérale sont préoccupés par les effets de débordement de la cryptomonnaie

En plus des commentaires de la porte-parole de la Maison-Blanche, le vice-président de la Réserve fédérale américaine, Randal Quarles, a déclaré le même jour que la hausse des crypto-monnaies menaçait la «stabilité financière». les investisseurs et les régulateurs doivent surveiller les «effets de débordement menaçants» liés à la popularité des actifs numériques. La raison pour laquelle Quarles est concerné est que les monnaies décentralisées ne sont pas soutenues par des réserves traditionnelles et souffrent de fluctuations importantes des prix.

«La gestion des risques peut agir comme un facteur atténuant, mais si l’actif central d’un système de paiement ne peut être racheté de manière prévisible à un taux de change stable en période d’adversité, le risque de prix, le risque potentiel de liquidité et de crédit présentent un véritable challenge pour le système « , explique Quarles lors de la conférence de la Fed.

Comme beaucoup de fonctionnaires et d’agences américains, Quarles dit que la recherche est nécessaire et tester ces crypto-monnaies pour voir si elles peuvent gérer le « stress financier ». « Il n’est pas clair si le système de paiement pourrait fonctionner, en période de stress », souligne M. Quarles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here