- Annonce sponsorisée -

Qu’est-ce que le hash ?

Le hash est essentiel à la gestion des blockchains dans l’univers des cryptomonnaies. Cette fonctionnalité permet de convertir une entrée de lettres et de chiffres en une sortie chiffrée d’une longueur fixe. La valeur cryptée, qui en résulte, est appelée « hash ». D’ailleurs, le minage de cryptomonnaies consiste à travailler avec ce hachage.

Comment fonctionne le hachage ?

La blockchain est un grand livre mondial formé en reliant entre eux des blocs individuels de données de transactions. Le hachage a besoin du traitement des données d’un bloc par une fonction mathématique. La résolution du hachage commence par les données disponibles dans l’en-tête du bloc et consiste essentiellement à résoudre un problème chiffré complexe. Ce chiffre s’ajoute au contenu haché du bloc précédent, s’il est inférieur ou égal au hachage cible. Lorsque la solution est approuvée, le mineur reçoit la récompense et le bloc est ajouté à la blockchain.

Afin de résoudre un hachage, le mineur doit déterminer la chaîne à utiliser comme nonce, qui est une chaîne de chiffres. Ce processus nécessite une quantité importante d’essais et d’erreurs, car il s’agit d’une chaîne aléatoire. Par ailleurs, il est peu probable qu’un mineur parvienne à trouver le bon nonce du premier coup. Le traitement des fonctions de hachage nécessaires au cryptage de nouveaux blocs requiert une puissance de traitement informatique considérable. Les mineurs ne sont rémunérés que s’ils sont les premiers à créer un hachage qui répond aux exigences décrites dans le hachage cible.

Pourquoi le hachage est-il important  ?

En outre, la fonction utilisée pour générer le hash est déterministe, ce qui implique qu’elle produira le même résultat chaque fois que la même entrée sera utilisée. L’algorithme de hachage de blocs s’utilise pour marquer les nouvelles transactions dans la blockchain par le biais du minage. Les fonctions de hachage sont un élément essentiel à la sécurité de l’information dans son ensemble. Dans le cadre du minage, les entrées de la fonction sont toutes les transactions les plus récentes, non confirmées. 

- Votre pub ici -

Lire aussi : Comment déclarer ses cryptomonnaies ?

L’action de miner exige une énorme quantité de travail afin de résoudre un bloc. En y parvenant, vous verrouillez toutes les nouvelles transactions dans un bloc, qui est ajouté à l’enregistrement permanent de toutes les transactions précédentes : la blockchain. Elle ne contient que les transactions validées, ce qui empêche les transactions frauduleuses et la double dépense de la monnaie. De plus, la fonction de hachage est souvent utilisée pour le stockage des mots de passe. Par exemple, lorsque vous saisissez votre mot de passe, la même fonction de hachage est exécutée sur le mot saisi. Par la suite, le serveur vérifie si le résultat correspond au condensé stocké. De ce fait, si un pirate parvient à accéder à la base de données contenant les hachages stockés, il ne pourra pas compromettre immédiatement tous les comptes d’utilisateurs. Sans les hash de transaction, la blockchain serait donc moins sécurisée et confidentielle. 

Même si la chaîne en entrée est composée d’une lettre, un mot ou une phrase, le résultat, appelé « condensé », sera toujours de la même longueur. Pour ce faire, lorsque vous créez un compte qui requiert un mot de passe, celui-ci est soumis à une fonction de hachage et le condensé du message est stocké.

- Le magazine crypto -

 

- Annonce sponsorisée -

Articles connexes

Suivez-nous!

312FansLike
0FollowersFollow

Ledger Nano X - The secure hardware wallet

Téléchargez la revue mensuelle

Les Cours en live

Les derniers articles

Devenir Membre

Devenez membre Le Blog du coin et découvrez les meilleurs conseils placements du moment, les partenaires idéales a votre réussite et les dernières actualités Crypto avant tous le monde.