NEWS
- Annonce -
Buy Bitcoin at coinsmart.com
Buy Bitcoin at coinsmart.com

Quels sont les 4 différents types de technologie blockchain ?

- Advertisement -

Bien que la technologie de la blockchain derrière les projets soit la même, les utilisateurs finaux cibles des différents types de blockchain. Les blockchains publiques ciblent le grand public en tant qu’utilisateurs finaux, mais les blockchains privées sont destinées aux utilisateurs sur invitation uniquement et à leurs réseaux.

Quelle utilisation pour chaque type de technologie blockchain

Chaque réseau de blockchain a des avantages et des inconvénients distincts, que se soit:

  1. Public,
  2. Privé,
  3. Hybride ou
  4. Consortium,

Elles vont déterminer en grande partie ses utilisations idéales pour le choix des utilisateurs.

1. Chaîne de blocs publique

- Votre pub ici -

Le premier type de technologie blockchain est la chaîne de blocs publique. C’est là que la crypto-monnaie comme Bitcoin est née et a contribué à populariser la technologie des registres distribués (DLT). Elle supprime les problèmes liés à la centralisation, notamment moins de sécurité et de transparence. DLT ne stocke pas les informations à un seul endroit, mais les distribue sur un réseau peer-to-peer.

Sa nature décentralisée nécessite une certaine méthode pour vérifier l’authenticité des données. Elle utilise un algorithme de consensus par lequel les participants à la blockchain parviennent à un accord sur l’état actuel du grand livre. Et ce, en fournissant la preuve de travail (PoW) et la preuve d’enjeu (PoS).

La blockchain publique est non restrictive et sans autorisation. En outre, toute personne ayant accès à Internet peut se connecter à une plateforme de blockchain pour devenir un nœud autorisé. Cet utilisateur peut accéder aux enregistrements actuels et passés et mener des activités minières. Aucun enregistrement ou transaction valide ne peut être modifié sur le réseau. En fait, n’importe qui peut vérifier les transactions, trouver des bogues ou proposer des modifications car le code source est généralement open source.

2. Chaîne de blocs privée

- Formations et outils Trading -cartes-produits-vitrine-alti-trading

Ce réseau blockchain fonctionne dans un environnement restrictif comme un réseau fermé. Il peut également se voir contrôlé par une seule entité. Bien qu’il fonctionne comme un réseau de blockchain public, ce type de blockchain a un rayonnement beaucoup plus petit. Elles sont généralement exploitées sur un petit réseau au sein d’une entreprise ou d’une organisation. Elles prennent également le nom de: blockchains autorisées ou blockchains d’entreprise.

Les blockchains privées traitent les transactions beaucoup plus rapidement que les blockchains publiques.

Toutefois, elles n’ont pas le niveau de confiance des chaînes publiques. Car les nœuds centralisés déterminent ce qui est valide. Le petit nombre de nœuds peut également signifier moins de sécurité. Si quelques nœuds deviennent voyous, la méthode de consensus peut être compromise. D’autre part, il n’y a pas non plus d’anonymat sur une blockchain privée.

3. Technologie de blockchain hybride

- Carte crypto -Carte-de-paiement-crypto-wirex

Un autre type de technologie de blockchain qui va combiner des éléments de blockchain privée et publique. Une aubaine pour les organisations de mettre en place un système privé basé sur des autorisations parallèlement à un système public sans autorisation. Notamment en permettant de contrôler qui peut accéder à des données spécifiques stockées dans la blockchain. Outre cela, quelles données seront ouvertes publiquement.

L’utilisateur qui rejoint une blockchain hybride a un accès complet au réseau. Son identité est protégée des autres utilisateurs, à moins qu’ils ne s’engagent dans une transaction.

Étant donné qu’elle fonctionne dans un écosystème fermé, les pirates extérieurs ne peuvent pas monter une attaque à 51 % sur le réseau. Cette technologie protège également la vie privée mais permet la communication avec des tiers. Les transactions restent bon marché et rapides, et elles offrent une meilleure évolutivité qu’un réseau de blockchain public.

Cependant, la mise à niveau peut également être un défi. Et il n’y a aucune incitation pour les utilisateurs à participer ou à contribuer au réseau.

4. Chaîne de blocs du consortium

Le quatrième type, blockchain de consortium, est également connue sous le nom de blockchain fédérée. Elle ressemble a une blockchain hybride en ce sens qu’elle possède des fonctionnalités de blockchain privées et publiques. Mais la différence réside dans la mesure où plusieurs membres de l’organisation collaborent sur un réseau décentralisé.

Dans une blockchain de consortium, les procédures de consensus se contrôlent par des nœuds prédéfinis.

La blockchain de consortium a tendance à être plus sécurisée, évolutive et efficace qu’un réseau de blockchain public. Comme la blockchain privée et hybride, elle offre également des contrôles d’accès. Néanmoins, ce type de chaîne peut toujours subir une attaque si un nœud membre est violé. De plus, les propres réglementations de la blockchain peuvent altérer la fonctionnalité du réseau.

Conclusion

La technologie blockchain devient de plus en plus populaire et gagne rapidement le soutien des entreprises. Chacun de ces types de blockchain a une application potentielle qui peut améliorer la confiance et la transparence et créer un meilleur enregistrement des transactions.

Auteur

nORD vpn FR 72890 (1)

Inscrivez-vous dès maintenant 

et recevez nos formations crypto gratuites à faire de chez vous!

+ DE 10 FORMATIONS GRATUITES

DIRECTEMENT DANS TON MAIL

- Publicité -

Articles connexes

S'inscrire

Devenez membre du Blog du coin et découvrez les meilleurs conseils placements du moment, les partenaires idéales a votre réussite et les dernières actualités Crypto avant tous le monde.

Suivez-nous

312FansJ'aime
0SuiveursSuivre

Formez vous

formation-crypto-monnaie-udemy

Sécurisez vos cryptos

Formez vous au Trading

Alti-trading-trustpillot

Téléchargez la revue Crypto



Les Cours en live

Les derniers articles

|