Le Trésor public australien propose une réforme « fléxible » pour la blockchain

0
43

Le département du Trésor de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW), un État australien, explore une réforme de réglementation pour la blockchain et d’autres technologies émergentes.

Lire aussi: [vidéo] Bitcoin aurait pu mourir │ Hasheur

  • Un nouveau document de recherche publié mardi révèle les préoccupations du gouvernement de l’État concernant le retard sur les technologies perturbatrices comme la blockchain.
  • Le climat actuel d ‘«incertitude» a cédé la place à des scénarios inattendus, ce qui a incité à mettre à jour les réglementations autour de ces technologies émergentes, lit-on dans l’article.
  • Le Trésor a reconnu que les régulateurs doivent rattraper leur retard, affirmant que le retard est un problème croissant.
  • Le Trésor de la Nouvelle-Galles du Sud est responsable de la gestion des finances de l’État, donne des conseils sur la politique et l’élaboration des cadres de gouvernance, et fournit des analyses et des conseils à l’industrie.
  • Les modèles de réglementation traditionnels qui surveillent le risque de l’industrie étant remis en cause par les changements sociétaux, les progrès technologiques et les circonstances économiques, le ministère recommande une approche réglementaire «axée sur les résultats».
  • Un tel modèle donnerait aux entreprises une «flexibilité» pour innover et montrer leur appréciation du potentiel des technologies émergentes, sans qu’il soit nécessaire de demander l’approbation des régulateurs.
  • Une accélération des réformes pourrait apporter des avantages d’une valeur de 4 milliards de dollars pour l’économie de la Nouvelle-Galles du Sud grâce à une réduction de 5% des coûts de conformité réglementaire pour les fournisseurs de technologies émergents, a suggéré le Trésor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here