La CFTC poursuit un fraudeur présumé de Crypto-Ponzi pour un vol de 500 000$

0
240

La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) des États-Unis poursuit un fraudeur présumé de Pyramide de Ponzi pour des allégations selon lesquelles sa société et lui aurait collecté un demi-million de dollars pour les investissements dans les crypto-monnaies, qui ont été déjà utilisés à des fins personnelles.

Lire aussi : La SEC sollicite un outil d’analyse de la Blockchain pour identifier les propriétaires de portefeuille

Selon un communiqué de presse, Breonna Clark, autrement connu sous le nom d’Eliot Clark ou Alexander Pak, et sa société Venture Capital Investments Ltd. et The Life Group aurait collecté 534 829 $ auprès de 72 victimes, promettant d’investir des fonds dans le bitcoin (BTC), les altcoins et les devises étrangères. Au lieu de cela, quelque 400 000 $ en fonds sont allés à des fins personnelles, y compris l’achat d’une BMW.

La CFTC inculpe Clark de fraude par un opérateur de pool et de conseiller en négociation de matières premieres, de fraude par dispositif trompeur, de non-enregistrement en tant qu’opérateur de pool de produits de base et de non- enregistrement à ces fonctions dans les registres.

Clark a créé des «faux relevés de compte» pour induire les investisseurs en erreur et a utilisé certains des fonds qu’il a collectés pour rembourser d’autres investisseurs, selon une plainte communiqué à la presse. « Une petite partie » des fonds a finalement été utilisée pour négocier au nom du pool.

«À divers moments au cours de la période pertinente, plusieurs participants au pool ont demandé à retirer des fonds de leurs comptes. Dans certains cas, Clark n’a pas répondu du tout à leur demande. Dans d’autres cas, Clark a répondu avec de fausses excuses. Parmi les fausses excuses, Clark a pretexté que la CFTC effectuait un «audit», a déclaré la plainte.

Clark n’a restitué aucun des fonds collectés grâce au présumé stratagème, a indiqué la plainte.

Le communiqué de presse a remercié la Commission de surveillance financière de Bulgarie, la Financial Markets Authority de la Nouvelle-Zélande, la Seychelles Financial Services Authority, la St. Vincent and the Grenadines Financial Services Authority et la UK Financial Conduct Authority.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here