- Annonce sponsorisée -

La banque centrale du Nigeria annonce une monnaie numérique

- Advertisement -

Après le Salvador qui aura arrimé son système monétaire au Bitcoin, c’est au tour de la banque centrale du Nigeria (CBN) de suivre son exemple. Cependant, il ne serait pas question ici d’appliquer le système d’une monnaie numérique appliquée à l’économie toute entière. Du moins pas encore. Au gré de toute l’actualité crypto qui entoure le Nigeria, considéré comme l’un des pays utilisant le plus les cryptomonnaies pour ses échanges, la banque centrale du Nigeria, alors, aura su s’adapter en conséquence et profiter de la dynamique des cryptomonnaies dans le pays.

La banque centrale du Nigeria court après le succès des cryptomonnaies

Au Nigeria, là où le cours de la monnaie locale n’est pas nécessairement très stable, les habitants auront pour beaucoup commencé à investir dans les cryptomonnaies afin de se garnir un portefeuille numérique et ainsi s’enrichir plus efficacement. Aussi, les cryptomonnaies se seront très vite popularisées au Nigeria où les échanges par ce biais sont ainsi très fréquents.

La banque centrale du Nigeria, ne pouvant pas manquer cela, a évidemment cherché à rattraper l’économie numérique qui échappait à son contrôle. En effet, la technologie blockchain permet à ses utilisateurs de s’émanciper d’un système bancaire centralisé. Or, la CBN, justement, voyait cette tendance d’un très mauvais œil au regard des conséquences que cela pouvait avoir sur l’économie réelle.

Le volte-face de la banque centrale du Nigeria (CBN) dans le traitement des cryptomonnaies

Avant d’envisager de s’investir dans les monnaies numériques, la CBN avait adopté une position autrement plus intransigeante à l’égard des cryptomonnaies dans le pays. Précisément parce que les cryptomonnaies commençaient à prendre une part trop grande dans l’économie du pays et que la CBN ne pouvait plus exercer son contrôle dessus, cette dernière avait alors envisagé des mesures drastiques au début de l’année 2021.

- Votre pub ici -

Lire aussi : Britney Spears utilisait Bitcoin pour utiliser son argent anonymement

En effet, il avait été question de fermer le compte bancaire de toute personne utilisant des cryptomonnaies. Le projet aurait pu aboutir si la réaction populaire n’avait alors pas été aussi vive. En mars 2021 alors, la CBN renonça à son projet et décida alors d’adopter une autre stratégie. S’ils ne pouvaient combattre les cryptomonnaies, alors ils les utiliseraient.

La banque centrale du Nigeria espère faire des recettes grâce aux monnaies numériques

C’est ainsi qu’après ce revers cinglant, la CBN eut dans l’idée de créer sa propre cryptomonnaie ; le eNaira. De la sorte, la CBN pourrait ainsi conserver le contrôle sur l’économie du Nigeria sans risquer de contrarier les habitants.

- Carte crypto -Carte-de-paiement-crypto-wirex

Qui plus est, en adoptant cette mesure et en facilitant les échanges en monnaie numérique dans tout le pays, la banque centrale du Nigeria espère ainsi profiter de cette dynamique à son profit. Avec les États-Unis, l’Inde et les Philippines, le Nigeria est un des pays comptant le plus d’utilisateurs de cryptomonnaies sur son territoire. Ainsi, en accompagnant l’essor des monnaies numérique, la banque centrale du Nigeria escompte tirer des recettes conséquentes pour le pays pouvant se monter à 6 milliards de dollars d’ici à 2030.

Claude L

Inscription à la Newsletter

Restez toujours connectés avec le meilleur de l'information en recevant gratuitement notre newsletter
- Annonce sponsorisée -

Articles connexes

Suivez-nous

312FansLike
0FollowersFollow

Formez vous

formation-crypto-monnaie-udemy

Sécurisez vos cryptos

Téléchargez la revue mensuelle



Les Cours en live

Les derniers articles

Devenir Membre

Devenez membre Le Blog du coin et découvrez les meilleurs conseils placements du moment, les partenaires idéales a votre réussite et les dernières actualités Crypto avant tous le monde.

|