Comment la blockchain peut être utilisée pour promouvoir l’égalité des sexes

0
133

Comment la blockchain peut être utilisée pour promouvoir l’égalité des sexes

Denelle Dixon est PDG et directrice exécutive de la Stellar Development Foundation, une organisation à but non lucratif qui soutient le développement et la croissance de Stellar, un réseau de blockchain open source qui relie l’infrastructure financière mondiale. Auparavant, elle était directrice des opérations de Mozilla et a agi comme avocate générale et conseillère juridique en capital-investissement et en technologie.

Lire aussi : La Bourse de Shenzhen lance l’indice des 50 meilleures sociétés publiques blockchain

La Blockchain, un moyen d’arriver à l’égalité des sexes

La blockchain a le pouvoir de changer le monde. Le pouvoir de connecter le monde. Le pouvoir de rendre le monde plus équitable et plus ouvert. Elle a le potentiel de favoriser une plus grande inclusion financière, de débloquer la participation économique et de démocratiser les services financiers d’une manière sans précédent. En utilisant la blockchain pour créer un système financier plus accessible et ouvert, nous pouvons responsabiliser les gens, en particulier ceux qui sont laissés de côté ou mal desservis par l’infrastructure d’aujourd’hui.

Cela signifie entre autre d’utiliser la blockchain pour autonomiser certaines des femmes les plus marginalisées financièrement. Et lors de la Journée internationale de la femme, montrer son impact sur les femmes semble être le bon moment pour traiter du sujet.

La réalité est que les femmes sont disproportionnellement exclues du système financier existant. Les femmes sont sous ou non-bancarisées à des taux plus élevés que les hommes dans le monde . En raison d’une multitude de facteurs tels que les normes culturelles ou locales, le manque d’éducation financière et l’emploi dans le secteur formel, les femmes sont souvent moins susceptibles d’utiliser ou d’avoir accès aux services financiers. Cela oblige de nombreuses femmes – et les adultes non bancarisés, en général – à compter sur des options financières inefficaces ou volatiles, comme garder leurs économies à la maison ou parcourir de longues distances uniquement pour effectuer des paiements quotidiens .

…l’autonomisation des femmes avec une plus grande inclusion financière est une bonne chose pour à peu près tout le monde…

Pourtant, la recherche montre que lorsque les femmes ont un accès financier, les effets peuvent être puissants non seulement pour ces femmes, mais aussi pour les familles, les communautés, les pays. L’accès à une gamme de services financiers et leur utilisation améliorent non seulement la contribution des femmes et des entreprises dirigées par des femmes à la croissance économique, mais contribuent également à l’autonomie des femmes. Il permet une meilleure utilisation de leurs ressources personnelles et domestiques et réduit la vulnérabilité de leurs ménages et de leurs entreprises.

En d’autres termes, l’autonomisation des femmes avec une plus grande inclusion financière est une bonne chose pour à peu près tout le monde. Alors, comment le faisons-nous avec la blockchain?

La fondation Stellar Development pense que la blockchain peut aider à changer le paradigme et à autonomiser les personnes mal desservies – et les femmes en particulier – dans un monde de plus grande inclusion financière de plusieurs manières importantes.

Une plus grande inclusion commence par combler le fossé d’accès

Les femmes sont souvent bloquées des services financiers traditionnels en raison de problèmes systémiques tels que gagner un revenu dans des secteurs informels, manque d’identification, garanties insuffisantes, contraintes de mobilité et littératie financière limitée. Mais la technologie de la blockchain – qui crée de nouvelles façons l’identification et offre de nouvelles rampes d’accès et de sortie – a de nouvelles idées pour combler le fossé et rendre les services financiers accessibles aux femmes et aux communautés où qu’elles se trouvent, et ainsi lutter pour l’égalité des sexes.

Elle peut le faire en fournissant un moyen uniforme et universel de numériser les transactions financières à travers et entre les réseaux financiers existants du monde. À grande échelle, la blockchain supprime les frontières, crée l’ouverture, garantit l’interopérabilité avec le système financier formel et inclut même des réseaux financiers informels comme ceux généralement utilisés par les femmes sous-bancarisées.

Prenons par exemple ce que Hiveonline fait avec le programme CARE Village Savings and Loan Association (VSLA). Le programme VSLA de CARE touche actuellement 6,7 millions de personnes, principalement des femmes, dans 47 pays . Les VSLA représentent un énorme réseau financier informel, totalement déconnecté de toute partie de l’infrastructure financière mondiale, parfois même locale.

Reconnaissant les obstacles que les individus, en particulier les femmes, ont à la finance traditionnelle, Hiveonline utilise la blockchain pour mettre ces transactions VLSA en ligne, créant un enregistrement immuable et accessible des activités des participants, ce qui crée un historique financier qui peut être partagé avec les institutions financières pour créer un accès à de meilleurs produits de crédit, d’assurance et d’épargne. Hiveonline établit un pont entre les communautés financières informelles, composées de personnes sous et non bancarisées comme les femmes, et le système financier formel. C’est le pouvoir de la blockchain – les services financiers et l’infrastructure financière mondiale peuvent être connectés de manière à créer un accès équitable.

…le pouvoir de la blockchain – les services financiers et l’infrastructure financière mondiale peuvent être connectés de manière à créer un accès équitable…

Cela économise du temps et de l’argent. Le manque d’égalité des sexe dans au niveau salarial et les difficultés auxquelles les femmes sont confrontées pour accéder au marché du travail, il est puissant de considérer le fait que les travailleuses migrantes sont toujours responsables de l’envoi de la moitié des plus de 600 milliards de dollars envoyés dans le monde. Le taux parle du rôle que jouent les femmes dans leur famille en tant que soignantes et contributrices, même – et peut-être surtout – lorsqu’elles travaillent à l’étranger. Mais dans le système financier mondial actuel, ces envois de fonds (de type western union et autres) peuvent être lents et coûteux.

La blockchain peut rendre ces types de paiements transfrontaliers plus rapides et plus abordables. Les transferts coûtent des fractions d’un cent plutôt que de quelques à plusieurs centaines d’euros. Les transferts prennent quelques secondes, plutôt que des jours. Avec l’accès à un téléphone, que les femmes sont plus susceptibles d’avoir que l’accès aux institutions financières, les femmes peuvent plus facilement partager et investir leurs revenus, tout en économisant du temps, des coûts et, bien sûr, de l’énergie. Cependant, il est à noter que l’écart dans l’égalité des sexes s’étend également à la fracture numérique.

C’est une véritable propriété qui renforce l’indépendance financière. Le manque d’accès aux services financiers va souvent de pair avec l’inégalité et la subordination. La blockchain concerne à bien des égards la propriété et le contrôle de l’argent et de la valeur en votre possession. Cette propriété renforce l’indépendance financière. Pour les femmes, la propriété signifie de nouveaux niveaux d’independance; cela signifie avoir le pouvoir de prendre leurs propres décisions.

Il y a clairement de nombreuses raisons pour lesquelles l’utilisation de la blockchain permettra l’inclusion financière. Et en cette periode de Journée internationale de la femme, nous voulons partager comment la blockchain a le potentiel de promouvoir l’inclusion financière qui promeut l’égalité des sexes. Les femmes sont au cœur de la santé et de la croissance de l’économie mondiale. Une plus grande inclusion financière peut être un catalyseur pour sortir les femmes, les familles et les communautés de la pauvreté en leur donnant un endroit sûr pour économiser de l’argent, construire des actifs et faciliter leur vie quotidienne. Cela peut signifier des enfants en meilleure santé, une scolarisation plus équitable, une plus grande participation au marché du travail, davantage de femmes entrepreneurs et d’entreprises dirigées par des femmes.

Les femmes et toutes les populations marginalisées devraient avoir un accès égal au système financier mondial. Il est possible que la blockchain soit la solution qui ouvrira l’inclusion financière et autonomisera la participation économique des femmes et du monde.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here