- Annonce sponsorisée -

Blockchain et cryptomonnaie : Les ambitions cachées de la Chine

- Advertisement -

Pour commencer, la Chine a toujours eu une retenue prudente dans le développement et l’application de la technologie Blockchain. Parmi les attributs les plus connus de la technologie figurent l’anonymat relatif et l’immuabilité des informations. Car chaque transaction Blockchain possède un enregistrement numérique et une signature qui peuvent être identifiés, validés, stockés et partagés. Cette technologie pourrait donc devenir une arme à double tranchant pour le Parti communiste chinois (PCC), car elle va à l’encontre des efforts du gouvernement pour censurer les contenus qu’il juge sensibles et, plus généralement, des efforts pour affirmer sa cyber-souveraineté.

Cependant, après avoir d’abord observé avec inquiétude l’émergence de la technologie Blockchain, le gouvernement central chinois l’a de plus en plus considérée comme une opportunité. Comme avec la plupart des technologies émergentes. En fait, le PCC a considéré que la Blockchain pouvait devenir une solution économique, un atout politique et géopolitique pour le pays, s’il est bien « guidé.

Paradoxe chinois sur la Blockchain et les cryptomonnaie.

La Chine a continué à façonner régulièrement son positionnement et sa conceptualisation de la technologie Blockchain au cours des 5 dernières années. L’approche unique de la Chine en matière de Blockchain est précisément conditionnée par ce paradoxe. Il résulte de la nature décentralisée de la technologie et de la nature hautement centralisée du système politique chinois. Alors que la technologie Blockchain est essentiellement décentralisée, la réglementation en Chine vise à garantir le contrôle de l’État sur son développement et son application.

Dans le cadre de cette double politique, le gouvernement chinois a lancé sa propre monnaie numérique, le Yuan numérique. Encore un paradoxe, il n’aime pas le Bitcoin qui repose entièrement sur un type de Blockchain vraiment décentralisé.

- Votre pub ici -

Lire aussi : Comment fonctionnent les prêts adossés à des cryptomonnaies

L’approche du gouvernement chinois envers la Blockchain est très complète, allant bien au-delà des cryptomonnaies. Il promeut l’application de la technologie dans une variété de domaines. En commençant par la conservation de l’énergie à la gestion urbaine et à l’application de la loi. Pour autant, il a de fortes ambitions pour devenir le leader mondial dans le domaine.

Déjà, en octobre 2019, le président chinois Xi Jinping, souhaitait que le pays soit un « faiseur de règles » sur la Blockchain. Celle-ci est devenue un secteur à croissance rapide en Chine au cours des deux dernières années.

Est-ce que la Chine a des chances de réussir la promotion mondiale d’une forme alternative de Blockchain ?

- Carte crypto -Carte-de-paiement-crypto-wirex

Bien que cette technologie ait attiré l’attention pour son potentiel de décentralisation, l’émergence d’une configuration de Blockchain étroitement contrôlée et dirigée par l’État en Chine contraste désormais avec l’image libertaire originale de la technologie.

Enfin, le gouvernement utilise déjà la Blockchain pour rassembler des preuves contre les dissidents en ligne. Par exemple, des plateformes basées sur la Blockchain ont été utilisées pour recueillir des preuves sur ceux qui diffament les martyrs révolutionnaires chinois via des plateformes en ligne. Elle pourrait également être utilisée pour garantir les accès. Et ainsi que les données du système de crédit social ne peuvent pas être modifiées par des acteurs non autorisés. Il faut dire qu’en décembre 2019, un séminaire organisé à Pékin, avait pour titre :

La technologie Blockchain aide le nouveau système de crédit social de la Chine.

BLOCKCHAIN ET CRYPTOMONNAIE

Comme pour la technologie Blockchain en général, la Chine considère la monnaie numérique comme une arme à double tranchant. Tout en menaçant potentiellement sa souveraineté financière, elle offre des opportunités pour faire progresser la croissance de l’économie numérique chinoise. De plus la crypto améliore l’efficacité des transactions, et facilite les paiements en ligne.

Les implications géoéconomiques et politiques du yuan numérique

Théoriquement, la libération du yuan numérique pourrait soutenir les efforts de la Chine pour internationaliser sa monnaie et, à long terme, remettre en cause la suprématie du dollar américain et du système SWIFT. Avec plus de 4 milliards d’euros de transactions, ce n’est plus un test.

CONCLUSION

La Blockchain aux caractéristiques chinoises pourrait avoir l’ambition de renforcer le contrôle du Parti Communiste Chinois sur la vie quotidienne de la population nationale. De même, le développement du yuan numérique lui-même pourrait augmenter les capacités de surveillance du gouvernement aux niveaux micro et macroéconomique. Dans une certaine mesure, la Chine pourrait devenir un modèle pour d’autres pays non démocratiques dans le développement d’une technologie dotée de capacités de surveillance et de censure.

Inscription à la Newsletter

Restez toujours connectés avec le meilleur de l'information en recevant gratuitement notre newsletter
- Annonce sponsorisée -

Articles connexes

Suivez-nous

312FansLike
0FollowersFollow

Formez vous

formation-crypto-monnaie-udemy

Sécurisez vos cryptos

Téléchargez la revue mensuelle



Les Cours en live

Les derniers articles

Devenir Membre

Devenez membre Le Blog du coin et découvrez les meilleurs conseils placements du moment, les partenaires idéales a votre réussite et les dernières actualités Crypto avant tous le monde.

|